Sélectionner une page

Spoiler : FAUX

Je lisais hier un livre sur le désencombrement que ma offert ma meilleure amie (basta d’amour the best for ever) Julia (toujours dans les bons plans celle-là, c’est ma mienne y touchez pas !  )

Bref, dans ce livre les auteurs disent, en gros, c’est la faute des publicitaires si vous avez trop acheté de biteries (terme alternatif a conneries pour changer) et patati et patata.

Alors CERTES le but de la pub est de nous influencer : ouhhh le scoop!!!

(Enfin pour être exacte mesdames il y a trois objectifs : notoriété, image, comportement)

MAIS MOI (oui moaaa) qui est fait mes études et ma « carrière » (terme chelou du XXIe siècle) dans ce domaine telle une infiltrée en mission, j’ai toujours vu les choses d’une autre manière :

ET SI on apprenait a connaitre les outils de ceux qui nous influence pour s’en servir… Pour sauver le monde ?!! Oui ! Rien que ça !

Et la révolution est déjà en marche, le marketing des applications pour méditer par exemple. Vous imaginez si le nouveau leader du marché mondial était une méthode de méditation ?

Waw j’ai des frissons a cette idée !

Non mais sérieux t’imagine ? Le monde se porterai tellement, tellement mieux !

Moins de conflit, de maladies…

J’aimerai tant que les gens (dont je fais partie) voient les choses avec plus d’ouverture, moins de binaire « bien ou mal » rien n’est jamais mal et surtout pas la pub si tu veux mon avis

Je visualise un spot pub sur les vertus du gingembre au lieu de celui sur les 3 produits laitiers… qu’on sait maintenant inadapté et dangereux pour notre santé… Bref le lait de vache c’est pas « physio » !!!!… Ceci viendra… J’ai confiance.

On le sait, et tu le sais qu’on est des éponges, que notre inconscient nous dirige, alors de toute façon inconsciemment on est déjà « manipulé » par des facteurs qu’on ne peut pas maîtriser : nos proches, notre ville, les médias que l’on consomme…

Alors autant accepter d’être influençable, autant accepter d’influencer (parce qu’on le fait sans même s’en rendre compte de toute façon)

Moi je crée des visuels, des sites web, je réfléchis à la stratégie (faudrait que je fasse un article pour mieux t’expliquer ce que c’est justement).

Je sais que ce travail va influencer des gens, et je le fais en toute conscience, et j’ai la conscience tranquille. Je sais qu’ainsi l’économie va vers l’éthique. Le pouvoir est dans le billet, chaque euro dépensé est un vote pour la société que tu souhaite voir demain.

Quand je crée de la « pub » c’est pour des personnes éthiques, pour ma chère @LyviaCairo en premier, une grande d’âme, que j’ai hâte de retrouver cette aprèm sur notre application d’équipe, je suis si fière d’aider a contribuer mais aussi pour tous les thérapeutes, prof de yoga, snack bio etc. 

On a toujours le choix, le choix de consentir à ce système en y participant ou le choix d’être malin et de construire du nouveau sans détruire le système… Infiltrons le système tels des agents doubles ! ! ! Devenons une armée de baba cool discret qui va changer le monde

Pour ma part c’est mon choix et j’en suis fière !

Je crois que rejeter quelque chose mal utilisé est une terrible erreur : la pub, l’argent, internet… Ce sont des outils a nous d’être malin avec

T’en pense quoi ? Si tu es ou veux être une baba cool infiltrée écrit « j’en suis ! » en commentaire

Et si cet article t’a plu n’hésite pas a partager, parce que j’ai besoin de notoriété, merci beaucoup

– – –

PS : Les portes de ma formation pour devenir graphiste sont toujours ouvertes. Ne tarde pas trop pour t’inscrire.
Cette formation a pour ambition de te former au métier de graphiste de manière globale, c’est pas juste un tuto pour apprendre a faire un logo (juste un module) c’est l’état d’esprit, l’organisation, les démarches etc. Le but : à la fin de la formation : un métier, une source de revenus et dans l’éthique SVP !

Lire la description du programme

0Shares