Cet article est écrit dans le cadre de l’événement interblogger organisé par Marguin Design, sur le thème « Ma méthode pour trouver des clients ». À l’issue de cet événement sortira le 2eme numéro d’un webzine gratuit qui rassemblera tous les articles ayant participé.


Je ne trouve pas mes clients, je les manifeste.



Ils me trouvent. Ou plutôt elles.

Mais pas que 😉

Dans cet article je vais te livrer mes deux astuces les plus puissantes pour attirer et trouver mes clientes 🙂

Si tu es élève de mon cours ludique et GRATUIT sur comment faire un business plan, que je propose en libre accès sur mon site lauredouceline.com, tu es déjà au courant.

Tout d’abord j’utilise le secret de la loi de l’attraction pour attirer mes clientes idéales.

Mais pas que. Car je ne fais pas que prier et attendre.
Na na. Aide-toi et le client t’aidera.

Je vais tout de même commencer par ça, car je pense que telles les racines d’un arbre, ce qu’on fait dans l’invisible est la base de tout se qui manifeste dans le visible ensuite 🙂

Tout d’abord donc, je me demande : « quelle est ma mission ? » 
C’est à dire tout simplement, quelque-chose qui est naturel pour moi (j’en parlais dans l’article Nature et mission de vie)

ET qu’est-ce que je veux et peux (ça va souvent de pair) apporter comme valeur ajoutée sur cette planète (à ton échelle) ?

Et QUI je veux aider.


J’en parle dans mon dernier article « Ces choses que l’on ne dit pas » 

Au début de mon aventure de graphiste freelance, je voulais « juste gagner ma vie » sans sens particulier à mon activité et j’acceptais n’importe quels projets…
Cet état d’esprit, que j’avais, m’a conduit à un manque de richesse interne et externe.
A partir du moment où je me suis mise à CHOISIR mes clientes (oui oui !) les choses se sont inversées et mon activité est devenue vraiment viable.

Je me suis donc demandé : pour QUI je voulais m’investir.
Cela demanderait un autre article à ce sujet pour t’expliquer mes choix mais pour résumer

Demande toi QUI est ta cliente idéale ?

Imagine la comme une personne.
En marketing on appelle cela le « persona ».

Note que je suis pas du genre à tout accepter comme on me le donne, mais ce nom de « persona » je trouve que c’est rigolo, donc je garde.

Le persona, encore une fois, j’en parle mieux dans le cours gratuit, en gros c’est un personnage fictif que tu imagines comme étant ta cliente idéale.



Par exemple, actuellement, ma cliente idéale est une humaine elle s’appelle Vanessa, elle à 33 ans, elle vit en concubinage et a un enfant, elle aime cuisiner, lire, les balades en forêt…

J’ai même trouvé une photo sur une banque d’images pour l’illustrer dans ma fiche. 


Fiche, que tu peux toi aussi télécharger gratuitement (j’en ai déjà parlé ? lol) 
Au cas où quelqu’un a encore loupé l’info : y a un cours gratuit de plus de 2h avec un doc modifiable de 65 pages et tu peux t’inscrire GRATUITEMENT oui oui, c’est bien offert, y a pas de loup, enfin quoi si : tu vas ensuite recevoir des emails de ma part, je te raconterai ma vie ou je te proposerai mes services et tu pourras te désinscrire quand tu veux.

Voilà d’ailleurs une autre façon, d’attirer « Vanessa » à moi (tu peux t’inscrire même si tu t’appelle Myriam y a pas de soucis ;))
Je lui offre du contenu gratuit pour lui montrer mon expertise.
Et ensuite ce sera elle qui me demandera si on peut travailler ensemble.
90% des élèves du cours gratuit ne deviendront jamais client.e.s et c’est ok.
Mais les 10% les plus engagées poursuivront l’aventure.

Bon cette technique tu l’as peut-être vu et re vue ! ! ! Mais hop hop hop ATTENDS
Je la pratique aussi différemment, et ça je suis quasiment sûre de ne l’avoir lu nul part ailleurs que dans ma formation, pour devenir graphiste ! (Oui ceci est un placement de produit ^_^)

C’est une technique que j’ai appelé « KILL BILL » elle a une grande valeur, et normalement je n’en parle qu’à mes élèves, alors tiens-toi prête :

Tu peux aussi offrir du contenu gratuit même si tu es prestataire de services sur le web.

Je te donne des exemples bien concrets, hors web :
si tu es prof de yoga tu offres peut-être déjà une séance gratuite, ou encore si tu es cuisinière naturo vegan comme Chez Valentine (une cliente que j’ai choisie, oui oui) tu fais peut-être des dégustations offertes pour te faire connaitre.
Ok, ça c’est des techniques assez courantes, même si on n’y pense pas forcément toujours.

Mais là, je te parle en mode service, et peu de gens osent le faire,
pourtant j’ai personnellement un taux d’échec de 0% avec cette méthode.

Donc par exemple si tu es graphiste (je te parle de ce que je connais mais cela vaut aussi, comme rédactrice web, correctrice, conceptrice web etc.)

Tu vas choisir une entreprise/entrepreneur.e pour laquelle tu as eu un véritable coup de coeur et chez qui tu es déjà consommatrice.

Ce genre de marque pour laquelle tu rêverais de travailler.

(Note : attention ça doit être une activité qui tourne un min évidemment, j’aborde pourquoi et comment le savoir en détail dans Graphiste en 7 semaines)


Et tu vas leur dire, mais pas n’importe comment en mode semi-sabotage, genre « j’ai besoin d’un petit boulot on pourrait peut-être bosser ensemble ? Cordialement bisous » 
NAN !



Tu vas faire une déclaration d’amour ! 
Et tu vas faire comme si tout le CA de ton activité dépendait de ce partenariat à venir (même si c’est faux, hein on est pas fada non plus !)
Tu vas faire comme si, tu venais de rencontrer l’homme ou la femme de ta vie mais version pro. Genre tu peux pas laisser passer ça, c’est ton âme soeur.

Ok, tu vas tout donner pour faire passer ce message que vous êtes fait l’un pour l’autre et montrer comme ça sera bien avec toi, et que vous aurez une vie à la Snoop Dog ensemble, que genre c’est toi l’élu.

Parenthèse, au cas ou là t’es en train de te dire (syndrome de l’imposteur bonjour)
« mais qui suis-je pour affirmer cela ? »


Tu es toi tout simplement !
Est-ce que tu crois en toi ? En tes talents ?
Ou en tes compétences et en ton travail au moins ?

Si tu aimes sincèrement cette entreprise, que tu es qualifiée pour les aider et que tu veux les aider, tu es LA personne idéale pour les aider, tout simplement. 
Et cette info, ils doivent le savoir aussi, et cette conviction doit venir du plus profond de tes tripes !
On achète pas un savoir faire, mais avant tout un savoir être, et l’énergie de la personne,
alors donne tout dans ton mot d’amour.


ET à ce mot, tu joins un extrait de ton travail (par exemple une citation mise en page si tu fais une proposition sur une stratégie Instagram)


Vois pour que cet extrait réponde à un manque de l’entreprise et apporte de la valeur.
Par exemple si c’est une citation Instagram, cela peut être une marque qui n’utilise pas ou très peu ce réseau pour développer son entreprise, et démontre que cela est un manque à gagner (et si tu crois en l’entreprise à laquelle tu écris, tu as vraiment envie qu’elle impacte plus le monde).

Bref pour que ta « cible », qui est chef d’entreprise, te comprenne, il faut penser en « retour sur investissement » pour parler comme une barbare capitaliste ^^ 
Et oui l’investissement c’est toi, ou plutôt ton travail, ton oeuvre, ta contribution (retour dans le monde des bisounours, ouf !)

Bon là, t’es peut-être en train de te dire « heuuu whaaat ? Je vais pas me faire iech à écrire une lettre (d’amour en plus !!) et à faire un extrait de mon travail pour chaque prospect ».

Ok, et t’es pas obligée, et si tu veux pas, je donne plein d’autres techniques et astuces dans le module 5/7 « tarifs et clients » de Graphiste en 7 semaines (51 pages de PDF et 3h23 de vidéo explicative pour ce module, donc autant te dire qu’on aborde plein d’autres points) mais cette méthode c’est vraiment ma préférée car elle match (presque) à tous les coups.

Alors oui, tu vas peut-être mettre 1 heure, mais réfléchis à ton temps passé à prospecter au global. Fais le test, et compare ton taux de résultat avec ta prospection actuelle.

Entreprendre, c’est aussi faire des tests puis comparer ses stat’ pour voir comment investir notre temps dans ce qui est le plus efficace.
Donc je t’invite à faire le test au moins 1 fois ou 2 pour voir 🙂

J’aborde tout cela et bien bien plus dans la formation Graphiste en 7 semaines,
C’est une formation globale et complète qui aborde vraiment tous les aspects du métier de graphiste freelance et même si tu ne veux pas être graphiste il y a plein d’infos pour développer ton entreprise 😉

Tu trouveras toutes les infos et modalités d’inscriptions en cliquant sur ce lien : https://lauredouceline.com/g7s/
& inscriptions gratuites pour le cours sur le business plan (extrait de cette formation) https://lauredouceline.com/inscription-cours-gratuit/

tu es mon meilleur réseau social, partage cet article si tu pense qu'il peut intéresser un de tes contacts 😉
100Shares

Laisse un commentaire